Accueil > Actualité > L'actualité du marché de l’emploi > Devenez préparateur en pharmacie !
Devenez préparateur en pharmacie !
Date de publication : 06/03/2021
Avec la pandémie du Covid 19, les professionnels du médical et du paramédical ont été mis à l’honneur, une façon de les remercier pour les soins apportés à une partie de la population, malades et souvent en grande détresse. Parmi eux, les professionnels de la pharmacie ont été très dynamiques mettant en action les différentes fonctions au sein de l’officine. Ils participent maintenant à la vaccination de la population qui permettra de sortir de cette terrible situation.

Si le pharmacien est le poste clé d’une pharmacie, les pharmaciens salariés ainsi que les préparateurs jouent un rôle essentiel pour le bon fonctionnement de l’entreprise mais aussi de la pharmacie à l’hôpital. Nous vous proposons de nous intéresser plus particulièrement au métier de préparateur de pharmacie, aujourd’hui exercé à 90% par des femmes !

préparateur en pharmacie

Qu’est-ce qu’un préparateur en pharmacie ?

Sous l’autorité du pharmacien, le préparateur en pharmacie prépare les prescriptions médicales en tenant compte du respect des doses et des normes d’hygiène, tout en gérant les les stocks de médicaments. Il travaille en général dans une pharmacie mais il peut aussi travailler à la grande pharmacie d’un hôpital. A la fois scientifique avec des connaissances en biologie, biochimie et botanique, il est aussi un technicien qui connaît très bien la pharmacologie et la législation en matière de médicaments.

Quelles sont les tâches du préparateur en pharmacie ?

Ses tâches sont différentes qu’il travaille en officine ou à l’hôpital. Dans une pharmacie, au-delà de la préparation des prescriptions, il est au contact direct avec les clients et a aussi une fonction commerciale et de conseil dans les achats de produits de parapharmacie. A l’hôpital, en charge tout d’abord des achats de produits et des préparations, il délivre les médicaments aux différents services et non directement aux malades. Il peut jouer un rôle de conseil, d'encadrement et de formation.

Quelles sont les formations demandées pour devenir préparateur en pharmacie ?

Pour devenir préparateur en pharmacie, il faut obtenir le brevet professionnel de préparateur en pharmacie, diplôme accessible après un bac scientifique et la formation en alternance dure 2 ans. Pour exercer à l’hôpital, il faut avoir le diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière, niveau bac +2, qui se prépare en 42 semaines après le BP de préparateur en pharmacie soit en alternance, en formation continue ou par la VAE et après sélection.

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir préparateur en pharmacie ?

Un préparateur doit faire preuve d'une grande vigilance lorsqu'il prépare et délivre des médicaments. Il doit avoir des qualités relationnelles et un goût prononcé pour le contact humain et le travail en équipe afin d’être à l’écoute des ses clients et de leurs demandes.

La discrétion est de mise mais aussi un bon sens pratique, pour exécuter rapidement les ordonnances, réaliser des préparations et identifier les bons produits. Avoir la fibre commerciale constitue aussi un atout supplémentaire, sachant qu’il s’agit également d’un business avec des impératifs de rentabilité et de chiffre d’affaires.

Y a-t-il des évolutions de carrière possibles ?

On retrouve le plus souvent les préparateurs en pharmacie dans les officines mais des opportunités de carrière existent aussi dans les hôpitaux, les cliniques, les centres de soins et l’industrie pharmaceutique. Bien entendu, ils existent des différences entre les régions dont les recrutements ne sont pas homogènes notamment en nombre.

Les évolutions les plus classiques permettent d’encadrer une équipe ou de se spécialiser dans le conseil ou la vente de produits d’hygiène et de soin. A l’hôpital, on peut devenir cadre de santé, mais il faut avoir 4 années d’expérience et réussir ce concours de cadre de santé.

 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

15 septembre 2021 : Obligation vaccinale pour les soignants !
15/09/2021
Les soignants ont l'obligation d'être vaccinés contre la Covid-19 à partir du 15 septembre sous peine d'être suspendus et non rémunérés. Les salariés devront présenter la preuve d’au moins une injection de vaccin pour continuer d’exercer leur travail. Le délai pour une vaccination complète a été fixé au 15 novembre. A ce jour, 300 000 d’entre eux n’auraient toujours pas reçu la moindre dose, selon les communiqués du ministère de la Santé.

...




Une pénurie d'ophtalmos en France?
01/07/2021
Ces dernières années, on a observé une baisse constante du nombre d’ophtalmologues en France. On ne recense que 4 621 ophtalmologues agréés au début de l’année 2021. Alors comment expliquer ce phénomène… C’est ce que l’on va essayer de comprendre avec vous dans cet article.

...