Accueil > Actualité > > Où sont passées les infirmières en 2021 ?
Où sont passées les infirmières en 2021 ?
Date de publication : 28/05/2021
Malgré l’intérêt du métier, souvent une véritable vocation, les conditions de travail en hôpital ne sont pas toujours idéales et agréables. Avec la pandémie du Covid-19, le personnel de santé a vécu une expérience de travail exceptionnelle qui a eu des conséquences importantes. D’après la Fédération hospitalière de France, ce sont plus de 15 000 infirmiers et aides-soignantes qui auraient arrêté leur job en 2020 et 2021. Nous vous proposons un zoom sur ce nouveau phénomène.

Qu’est ce qui a poussé les soignants à partir ?

Ce qui est certain, c’est que ces 15 000 départs ne sont pas le fruit du hasard, mais bien une preuve de la détresse et de l’incapacité du personnel hospitalier à continuer à exercer dans les conditions actuelles. Le métier d’infirmière est souvent associé à une vocation innée, mais après avoir réalisé des études en fonction de cela, voir son rêve d’enfant se dégrader de la sorte et commencer à ne plus se plaire dans cette profession a été très compliqué pour beaucoup d’entre elles. Selon elles, ce qui arrive n’est pas quelque chose de nouveau. La crise sanitaire n’a fait qu’amplifier cette situation et servir de révélateur.

On entend de plus en plus : « Le métier a changé, il n’est plus le même qu’autrefois, il est bien plus dur. »

Le coronavirus, l’événement de trop ?

Dans les hôpitaux, avec le coronavirus, les conditions de travail et de soins se sont dégradées d’avantages, bien que certains problèmes existaient déjà. D’un seul coup, les infirmiers ont dû se rendre très disponibles en travaillant quasiment non-stop auprès des malades. Certes applaudis, chaque soir, ils ont été confrontés chaque jour à la mort et la détresse des personnes hospitalisées en urgence en salle de réanimation.

Le quotidien de ces ex-infirmières était tel, que certaines dormaient mal, étaient épuisées et tombées en dépression. Certes, leurs enfants étaient pris en charge à l’école et les hôtels pouvaient les accueillir pour éviter les transports tard le soir. Quitter leur travail a été un soulagement pour elles et leurs familles qui s’inquiétaient.

Que sont devenues ces blouses blanches ?

Comme nous l’avons dit, des milliers d’infirmiers sont parties durant la période 2020-2021, pour certaines avant la crise sanitaire et pour d’autres au cours de celle-ci. La plupart de ces anciennes infirmières ont opté pour une reconversion. Elles ont démissionné et ont choisi d’aller travailler dans un nouveau secteur comme la distribution, l’agroalimentaire, le textile ou la communication. D’autres, essayent de nouveaux boulots, en travaillant en usine, à la boulangerie ou en tant que vendeuse en magasin.

Une nouvelle génération.

Si certains partent d’autres arrivent. En effet, dès le début de la pandémie, le sujet du manque de personnel et particulièrement des infirmiers a été soulevé afin de trouver des solutions. Dans ce contexte, une nouvelle génération de professionnel de la santé a vu le jour, portée par l’envie de soutenir la population et surtout les malades en quête de soins et d’un soutien psychologique. Des formations spécifiques ont vu le jour pour accompagner une nouvelle génération d’infirmiers. Entre cours accélérés et pratique dans les services les plus en manque de personnel, ces nouvelles vocations ont démarré leur carrière, particulièrement motivées

Vous l’aurez compris, la situation dans les hôpitaux en France aujourd’hui est compliquée et d’après une étude de l’Ordre National des Infirmiers, plus de 40% des infirmiers ne savent pas à l’heure actuelle, s’ils continueront de travailler en hôpital en exerçant leur métier dans 5 ans. Nous pouvons espérer qu’à l’avenir, la situation s’améliore et que les choses rentrent dans l’ordre notamment avec l’arrivée de ces nouvelles générations et le développement des écoles pour former aux métiers d’infirmier.

Si vous êtes intéressé par les métiers de la Santé, quels qu’ils soient, nous vous invitons à vous rendre sur Carrière Médicale pour consulter les offres d’emploi dans les domaines du médical, paramédical, biologie, médico-social, aide à la personne... ainsi que les nombreux articles et interview.

D'autres articles qui pourraient vous plaire

15 septembre 2021 : Obligation vaccinale pour les soignants !
15/09/2021
Les soignants ont l'obligation d'être vaccinés contre la Covid-19 à partir du 15 septembre sous peine d'être suspendus et non rémunérés. Les salariés devront présenter la preuve d’au moins une injection de vaccin pour continuer d’exercer leur travail. Le délai pour une vaccination complète a été fixé au 15 novembre. A ce jour, 300 000 d’entre eux n’auraient toujours pas reçu la moindre dose, selon les communiqués du ministère de la Santé.

...




Une pénurie d'ophtalmos en France?
01/07/2021
Ces dernières années, on a observé une baisse constante du nombre d’ophtalmologues en France. On ne recense que 4 621 ophtalmologues agréés au début de l’année 2021. Alors comment expliquer ce phénomène… C’est ce que l’on va essayer de comprendre avec vous dans cet article.

...